Atterrissage en cours..
Restez bien ancrés au fond de vos sièges, merci.
Menu

 

PAULINE DUCHESNE

Créer du bout de ma souris, imaginer votre communication, construire ensemble votre image. What else ?

Suivez-moi !

SUPPORTS PRINT.

clarifiez ce bazar.

QUE CHOISIR ?

Lorsqu’on se lance, on peut facilement être destabilisé(e) devant les nombreux supports de communication qui s’offrent à nous. Flyer, cartes de visite, site web, réseaux sociaux…Pour le peu que vous n’ayez aucune compétence en marketing, et c’est la cerise sur le gateau carotte choco éclats de fiente cérébrale. Et oui, rien que cela. Faisons donc un récap’ des supports dont vous pourriez avoir besoin, pour quand, pour qui, comment etc, etc. 

LES SUPPORTS PRINT.

Grâce aux mises a jour des industries graphiques, il est désormais possible de rivaliser d’inventivité concernant la communication papier, (ou de rester plus standard bien sur). En dehors de ces attraits, les supports prints sont mieux mémorisables que les supports digitaux. Ils bénéficient également de stimulateurs des sens, grâce au touché du papier, aux reliefs, odeurs etc, ce qui produit chez l’utilisateur une véritable expérience. Le print est tilisable en B2B (entreprise à entreprise) ou B2C (entreprise à particulier), tant que la cible est bien analysée.

La carte de visite // Format courant : 8,5 x 5,4 cm.

Incontournable des supports print, la carte de visite est un peu la carte d’identité de votre entreprise. Elle a le plus souvent un effet à retardement : vous déposez vos cartes dans un point stratégique (maire, commerces etc) ou vous la donné en main propre / quelqu’un la prend / ce quelqu’un la glisse dans son portefeuille / reprend le cours de sa vie / retombe sur votre carte par hasard et repense à vous appeler OU se souvient de votre carte le jour où son besoin grandi.

Peu importe les situations : vous devez toujours en avoir quelques unes sur vous, même dans votre sphère personnelle, puisque nous le savons : les clients peuvent se cacher en chacun de vos interlocuteurs.

 

Le dépliant // Formats courants : 10 x 15 cm, 10 x 21 cm…

Créer un dépliant sert à communiquer sur les produits et/ou activités plus en détail, à convaincre l’audience. Il doit être léger et organisé, pas trop chargé ou long, les images/illustrations permettent de guider le regard de l’audience tout en montrant votre charte et votre identité.

Peu importe votre sujet, tachez de mettre vos informations corporate à l’extérieur du dépliant afin de conserver tout l’espace intérieur pour présenter vos offres/produits. Qu’il y ai 2 ou 3 volets à votre dépliant, le principe reste le même.

Le flyer // Formats courants : A4, A5, A6…

Le flyer est un document événementiel, il sert principalement à faire la promotion d’une offre ou nouveauté au sein de votre entreprise et cible le grand public. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’impression est pratiquée en grande pompe, on imprime rarement 50 flyers, deux techniques de distribution : la distribution en direct dans des points stratégiques de la ville, ou encore la mise à disposition des flyers dans plusieurs lieux d’intérêts.

Recto ou recto/verso, les informations essentielles du flyer sont : votre logo, les dates clés de l’événement/offre,  le nom de celui-ci, le prix/la promotion, la mention ‘ne pas jeter sur la voie publique’ à ne surtout pas oublier !

La plaquette // Format courant : A4 plié en deux.

Les plaquettes sont des supports plus ‘prestigieux’ que les dépliants, et demandent donc plus de budget, des papiers plus ‘luxueux’ et épais, ils n’ont pas pour but d’être distribués mais font plutôt office de supports de présentation, a manipuler par vos clients etc.

L’affichage // Format courant : A43, A2.

De taille généreuse et variable, elle cible les passants, leur but est d’attirer l’attention , le texte y est très important et sa priorisation aussi. Les affiches sont généralement elles-aussi utilisées pour annoncer un événement important.

Grossièrement, lorsque votre interlocuteur regarde l’un de vos supports, il doit être capable de répondre au fameux CQQCOQP  (Quoi? Qui? Où? Quand? Comment? Combien? Pourquoi? ) évidement pour certains cas, il se peut que quelques unes de ces questions vous soient inutiles.

http://www.pauline-duchesne.fr/wp-content/uploads/CVISITES.jpg #
youplaboum

Suivez-moi

& mon travail

Facebook Comments